Présentation de VMware Zimbra 8 (bêta) – Interface d’administration

Zimbra8beta Admin : à propos Mercredi 11 juillet 2012, la version 8 (bêta) de VMware Zimbra a été publiée. C’est donc avec quelques jours de retard -j’étais passé à côté de cette information- que nous allons ensemble faire un petit tour de cette nouvelle version. Dans cet article nous allons traiter uniquement de la partie administration, c’est à dire l’interface utilisée par les administrateurs de la plate forme Zimbra. Un autre article traitera de l’interface utilisateur dans les jours qui viennent.

Pour information, sachez que les tests sont effectués sur une version Zimbra Network Edition puisque la version Open Source n’a pas encore été publiée. Zimbra publie en général  la version NE en premier car cette dernière permet de tester l’ensemble des fonctionnalités (sauvegarde, connecteur Outlook « MAPI », synchronisation mobile, HSM pour la gestion du stockage…). Ainsi les remontées de bugs concernent un nombre de fonctionnalités plus importantes.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement commercial de Zimbra, vous pourrez trouver plus d’informations sur les éditions Zimbra sur le site de l’éditeur. On peut résumer très grossièrement en :

  • une version Open Source : gratuite, sans support avec tout ce qu’il faut pour disposer d’une solution de messagerie pour une petite infrastructure comme pour une grande.
  • deux versions Network Edition où la facturation est effectué par compte mail :
    • la version NE Standard : comprenant du support, des fonctionnalités de migration entre serveurs permettant une évolutivité plus facile de votre infrastructure, l’indexation des pièces jointes facilitant les recherches d’éléments, la prévisualisation des pièces jointes (par exemple conversion des PDF au format HTML), systèmes de sauvegardes et d’architectures en cluster (RedHat), la gestion des délégations administrateurs…
    • la version NE Pro : idem que la standard avec en plus le support du protocole MAPI pour Outlook, la synchronisation mobile et l’archiving & discovery.

Par ailleurs, je vous rappelle qu’à compter de la version 8, les fonctionnalités de synchronisation mobile ne seront plus disponible sur la version NE Standard mais uniquement sur la version NE Pro. En effet VMware avait annoncé cela il y a quelques temps, ce qui a pour effet de creuser un peu plus les différences entre les deux versions Network Edition.

Si vous souhaitez installer cette version il vous suffit de vous rendre sur le site de Zimbra et de demander une version d’essai gratuite pour 60 jours. L’installation est relativement simple si vous lisez la documentation (RTFM !). Dans le cadre d’une installation mono-serveur c’est très simple et l’installateur Zimbra vous prends par la main, laissant peu de place aux erreurs.

Sommaire :

  1. Installation
  2. L’interface d’administration : nous y voilà
  3. L’accueil, une disposition (assez) logique
  4. Le moniteur
  5. La gestion des données
  6. Configuration
  7. Outils et migration
  8. Recherches
  9. Conclusion

Installation

Je ne vais pas détailler la phase d’installation. Juste deux petites choses qui m’ont interpellées :

Common configuration
 .........
 7) IP Mode:  ipv4
IP Mode for Zimbra (ipv4, both, ipv6): [ipv4]

Il est désormais possible de sélectionner durant l’installation si l’on souhaite utiliser de l’IPv4, IPv6 ou les deux.

Main menu
   1) Common Configuration:
   2) zimbra-ldap:                             Enabled
   3) zimbra-store:                            Enabled
   4) zimbra-mta:                              Enabled
   5) zimbra-snmp:                             Enabled
   6) zimbra-logger:                           Enabled
   7) zimbra-spell:                            Enabled
   8) zimbra-proxy:                            Disabled
   9) zimbra-convertd:                         Enabled
  10) Enable VMware HA:                        yes
  11) Default Class of Service Configuration:
  12) Enable default backup schedule:          yes

Et là on trouve une option « VMware HA »… je n’ai pas encore creusé ce point. De mémoire lors de la conférence annuelle Zimbra à laquelle j’ai assisté sur Paris, la personne de chez VMware qui présentait les évolutions à venir avait parlé (il me semble) de cette option qui permettait une meilleur intégration dans les plate forme de virtualisation… VMware bien entendu.

L’interface d’administration : nous y voilà

Une fois votre serveur installé il ne vous reste plus qu’à vous y connecter et là déjà il y a un peu de changement au niveau des couleurs :

Zimbra8beta Admin : login administrateur

On s’identifie avec le compte admin par défaut (on a définit le mot de passe durant l’installation) et là clairement… waou ! Qu’on aime ou qu’on aime pas une chose est sûr : ça change ! Personnellement j’utilise Zimbra depuis la version 5 si mes souvenirs sont bons, j’ai donc connu la 5, la 6 puis la 7 et je n’ai pas souvenir de modification de l’interface d’administration. Là clairement on sent la touche VMware. C’est très proche de l’interface Web de vSphere mais par contre cette fois ci, pas de Flash 🙂 (contrairement à vSphere Web).

Zimbra8beta Admin : dashboard

L’accueil, une disposition (assez) logique

Sur la gauche un menu avec au dessus un bouton pour revenir à l’item parent et encore au dessus les deux « boutons » précédent / suivant. Lorsque l’on clique sur la petite flèche vers le bas, à côté de « Accueil », nous obtenons alors un historique des derniers éléments sur lesquels nous nous sommes rendus :

Zimbra8beta Admin : menu avec historique

 

Au centre : le contenu. Il va bien entendu changer en fonction de là où l’on se trouve dans le menu de gauche. Lorsque vous êtes sur la page d’accueil, une liste d’étapes vous est proposée, ce sont tout simplement des raccourcis vers des éléments du menu de gauche. Cette partie centrale n’a pas l’air personnalisable, il serait bien pratique à terme de pouvoir définir des items à afficher sur la page d’accueil pour tous les administrateurs, des groupes d’administrateurs, et des raccourcis personnels :

Zimbra8beta Admin : dashboard central

 

Sur la droite : la liste des travaux en cours et des tâches en cours. Pour couronner le tout, un rapide aperçu sur l’état du serveur :

Zimbra8beta Admin : Travaux, tâches et status

La gestion des travaux en cours : cela ne vous est jamais arrivé de commencer à remplir le formulaire de création d’un compte mail… de bien avancer et puis de vous apercevoir à la fin que vous aviez oublié d’effectuer une tâche à réaliser impérativement avant de finaliser votre action ? Alors vous annuliez et quelques secondes ou minutes après vous recommenciez ? Et bien rassurez vous ce temps là est fini ! Désormais vous pouvez réduire le travail en cours afin de le reprendre ultérieurement. Voilà qui va s’avérer fortement utile, et appréciable !

Zimbra8beta Admin : Tâches en cours

 

Et si vous souhaitez gagner un peu de place, sachez que vous pouvez à tout moment réduire ce que j’ai nommé « le centre de surveillance » :

Zimbra8beta Admin : Travaux, tâches et status minimisé

Ah et j’allais oublier, vous voyez la petite flèche qui forme un cercle juste à côté de l’identifiant nous indiquant sous quelle identité nous sommes connecté ? Et bien elle permet de recharger le contenu. Cela ne va pas recharger la page (ce n’est pas un rafraîchissement type F5) mais juste le contenu dynamique.

Le Moniteur

La première page du moniteur ? Et bien il s’agit là d’une page que vous connaissez bien si vous administrez du Zimbra puisque c’est sur cette page que vous tombez lors de la connexion sur votre Zimbra en version 5, 6 ou 7. En effet le moniteur nous amène sur « Etat du serveur » qui nous affiche alors un récapitulatif du fonctionnement de notre Zimbra :

Zimbra8beta Admin : Moniteur, état des serveurs

Statistiques de la synchronisation mobile : bien que je n’ai pas encore rattaché de mobile à cette instance de Zimbra, on se doute aisément de l’intérêt de cette section. D’autant plus que là encore si ma mémoire est bonne il s’agit d’une fonctionnalité fortement demandé lors de la conférence Zimbra en début d’année. Sur la version 7 de Zimbra seul l’utilisateur peut voir quels sont les périphériques mobiles rattachés à son compte mail. L’administrateur n’avait alors aucun visu sur les périphériques mobiles. Il s’agit là du début de la prise en compte mobile côté administrateurs 🙂

Zimbra8beta Admin : Moniteur, synchronisation des mobiles

La gestion des données

Ce qui m’a fais assez drôle au début c’est qu’après m’être rendu dans la section « Gérer », je me demandais bien où j’allais devoir aller pour ajouter un domaine. Je me suis même demandé si cela n’était pas impossible du fait de la bêta. Et bien non en fait VMware a adopté une approche logique, celle de séparer la gestion des données de la configuration de l’infrastructure. Là où je trouve cela assez particulier -ce n’est pas mauvais, juste que cela m’a surpris- c’est que la partie gestion des domaines (ajout, modification, suppression) se trouve dans la section « Configurer » et non dans la section « Gérer ».

Ne cherchez donc pas où ajouter un domaine, nous le verrons juste après 😉

Voilà donc à quoi ressemble la gestion des données :

Zimbra8beta Admin : Liste des comptes

Lorsque vous effectuez un clic droit sur un élément vous obtenez un menu contextuel avec les différentes options possibles. Vous retrouvez également ce menu lorsque vous cliquez sur la roue crantée en haut à droite de la section. Il s’agit là d’un fonctionnement que nous retrouverons régulièrement dans l’interface. A noter tout de même que le menu de la roue crantée permet certaines choses en plus, en l’occurrence il permet ici de créer un administrateur, ce que le menu contextuel sur un élément ne permet pas. Je trouve cela tout à fait logique, mais dans ce cas pourquoi ne pas retirer aussi la possibilité de créer un nouveau compte lorsque l’on est sur ce menu (on ne créé pas un utilisateur sur un utilisateur…) ?

Zimbra8beta Admin : Menu gestion d'un compte Zimbra8beta Admin : Menu gestion des comptes

Les listes de diffusions

Du côté des listes de diffusions, il y’a des évolutions assez importantes. Certaines évolutions étaient bien attendues par nombre de nos clients d’ailleurs et rien que pour cela il me tarde la version stable de Zimbra 8 !

Sur la version 7 de Zimbra, la liste de diffusion est créé par un administrateur (dans le cas de Web4all le client peut créer lui même la liste depuis le manager, ce dernier utilise ensuite l’API REST pour créer la liste sur le serveur). La liste ainsi créé peut contenir des utilisateur interne et des adresses mails externes qui, lorsqu’une personne enverra un mail sur la liste, se verront tous recevoir le mail en question.

La problématique souvent remontée par nos clients est le fait de ne pas pouvoir définir qui à le droit d’écrire sur la liste mais également de ne pas pouvoir gérer les inscriptions et désinscriptions automatiquement. En bref ce que fait un serveur « Sympa » ou « Qmail ». Et bien VMware Zimbra 8 permet enfin de désigner des administrateurs de listes qui depuis leur webmail (nous le verrons dans l’article relatif à Zimbra 8 côté utilisateur) pourront ajouter ou supprimer des membres à la liste mais également décider de qui est autorisé à écrire sur la liste et à la gérer.

Attention toutefois, il n’est pas possible comme avec Sympa ou Qmail de mettre le mail en « modération » et de le valider manuellement.

Côté administrateur il est également possible de définir que la liste est un « Groupe dynamique ». Je n’ai pas encore très bien compris le but de cette option, affaire à suivre 😉

Voilà donc à quoi ressemble la création d’une liste de diffusion. Il est à noter que le style du formulaire est celui que l’on retrouvera pour toute création d’éléments. Au fur et à mesure que l’on clique sur « Suivant » nous passons à l’étape suivante et cela se met à jour dans la partie gauche. Nous pouvons à tout moment revenir en arrière avec le bouton « Précédent » ou encore en cliquant sur la partie où nous souhaitons aller dans la partie de gauche. En revanche, je ne sais pas si c’est voulu pour le contrôle des informations ou s’il s’agit d’un bug mais si nous revenons en arrière il faut refaire les étapes avec « Suivant », et, même si les étapes sont remplies, il ne nous est pas possible de se servir du menu de gauche pour retourner en fin de formulaire.

Zimbra8beta Admin : Création d'une liste de diffusion

Zimbra8beta Admin : Création d'une liste de diffusion en sélectionnant les propriétaires

Sur cette partie là je n’ai pas encore compris l’impact de ces options, je vais effectuer des tests plus avancés car là j’avoue que je ne comprends pas l’utilité :

Zimbra8beta Admin : Création d'une liste de diffusion en modifiant les informations d'affichage

Une fois la liste créé nous pouvons l’éditer, le formulaire est alors plus large et plus complet. Le menu de gauche laisse sa place aux différentes parties que nous pouvons gérer sur la liste de diffusion. Là encore vous l’aurez compris, ce fonctionnement est commun à toutes les parties de l’interface Zimbra 8.

Par exemple là, nous pouvons visualiser les ACL de cette liste (la gestion des ACL n’existe que sur la version NE). Ce qui est pratique aussi c’est de visualiser d’un coup le nombre de membres de la liste dans le menu de gauche :

Zimbra8beta Admin : Modification d'une liste de diffusion

Je ne vais pas détailler la création d’un utilisateur, c’est similaire (dans les grandes lignes) à la version 7 et le type de formulaire comme je vous le disais est le même que pour les listes de diffusions.

Ce que je trouve un peu dommage c’est de ne pas avoir à la fin de ce genre de formulaire une dernière étape récapitulative de ce que nous venons d’indiquer.

Nous allons donc passer à la partie suivante…

Configuration

Oui je sais ce que vous devez vous dire… « Mais pourquoi on a pas commencé par là ? » Bah oui c’est vrai après tout, la première chose à faire c’est quand même de configurer deux trois choses avant de commencer à toucher à la gestion des comptes et listes…

Tout simplement car cet article ne se veut pas un tutoriel d’installation et de configuration de Zimbra mais comme je vous l’ai dis en début d’article, une présentation de Zimbra 8 bêta dans ses grandes lignes… il m’a donc semblé plus logique de dérouler les étapes dans l’ordre des menus plutôt que dans l’ordre d’utilisation au début.

Alors je vous l’accorde c’est vrai que la première chose que j’ai fais… a été d’activer la licence :

Zimbra8beta Admin : Visualisation licence

Zimbra8beta Admin : Activation licence

Les classes de services

Allez maintenant nous allons jeter un oeil du côté des COS. Les COS ce sont les Classes de Services. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas, il s’agit d’un ensemble de définitions qui va servir de template permanent. C’est à dire lors de la création d’un compte mail nous allons nous baser sur ce qui a été définit dans la COS. Par la suite toutes les données de ce compte qui respectent la COS (n’ont pas été modifiées directement sur le compte mail) « suivent » la COS. Ainsi si vous modifiez une valeur, cela affectera le compte mail qui l’utilise.

Un exemple concret :

  1. nous créons une COS avec entre autre comme critère : espace mails 20Go et protocoles POP/IMAP désactivés
  2. nous créons un compte mail meilleur-hebergeur@web4all.fr qui utilise cette COS. Ce compte a donc 20Go de capacité et POP/IMAP désactivés
  3. par la suite nous décidons que la boite mail a besoin de 50Go et nous décidons de modifier juste cette boite mail
  4. puis, plus tard, nous décidons que finalement, nos utilisateurs auront le droit à 10Go mais pourrons désormais utiliser le POP/IMAP.

Dans ce cas, au final, notre compte mail fera 50Go car cette valeur a été manuellement modifié sur le compte mail. En revanche le POP/IMAP sera désormais utilisable pour lui car cela dépend de la COS, la valeur n’ayant pas été « forcée » sur le compte.

Dans la pratique on se sert beaucoup des COS car elles permettent une gestion très rapide et complète et en cas de modification, une propagation immédiate des nouveaux critères. De plus un compte mail peut bien entendu changer de COS.

Pour finir un compte mail peut n’être attaché à aucune COS et dépendre ainsi de la COS définit pour le domaine. Ainsi la modification sur la COS va impacter le domaine et donc ses comptes en cascades (sauf ceux utilisant expressement une autre COS…).

La liste des COS sur Zimbra, pas de grosse différence avec les autres vues… 🙂

Zimbra8beta Admin : Liste des classes de services

Juste, si on édite une COS, il y a quatre éléments qui ont attirés mon attention :

  • la possibilité de définir si l’utilisateur peut vider le dossier benne lui même
  • la possibilité d’utiliser un envoi de mail retardé. Ce dernier point est en place chez Web4all en tant que Zimlet ajouté (un Zimlet est un plugin en language habituel ;)) Cela permet lorsque vous envoyez votre mail que ce dernier ne parte qu’au bout de quelques secondes si vous vous apercevez au dernier moment d’une coquille (attention, en faisant CTRL+Entrée, le mail part de suite même avec ce module)
  • la possibilité d’utiliser le rappel SMS pour les évènements de calendriers (actuellement seul Bouygues Télécom apparaît dans la liste des opérateurs en France)
  • les fonctionnalités de Voice/Chat : là je n’ai pas suffisamment de connaissance dans ce domaine pour me prononcer sur ce sujet

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des classes de services

Ah non suis je bête… il y’a autre chose. Sur Zimbra7 la gestion des mobiles était vraiment très basique : on pouvait l’autoriser ou non, imposer une politique de mot de passe et activer la destruction du périphérique en cas de x échecs de mots de passe.

Bon la sur la version 8… on oublie tout ça et on sort l’artillerie lourde. Si vous avez une flotte de téléphones à gérer dans votre entreprise (sous réserve qu’ils soient compatibles, je n’ai pas vu la liste des OS supportés mais autant vous le dire de suite, le Nokia 3310 de mamie ne sera pas supporté) alors vous allez être heureux et vos utilisateurs aussi (enfin ça dépend de votre politique de sécurité, si vous leur bloquez tout il risque plutôt de vous haïr…).

Désormais vous allez pouvoir gérer ce qui est autorisé ou non sur le téléphone : WiFI, Bluetooth (On, Off, Main-libre uniquement)… Et même interdire ou autoriser des applications (liste blanche / liste noire)… et j’en passe. Désolé pour l’image qui suit qui est très longue mais vu le nombre d’options… Et même interdire ou autoriser des applications (liste blanche / liste noire).

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des classes de services, restriction mobiles

Les domaines

Bien que la section qui affiche les domaines ne soit pas vraiment différente du reste, la partie domaine mérite clairement que l’on s’arrête dessus ! En effet il y’a des nouveautés et pas des moindres !

Lorsque l’on ajoute un domaine on retrouve là encore notre formulaire typique. Déjà nous avons en plus (comparé à la version 7) la possibilité de sélectionner le protocole de service public (HTTP / HTTPS) ainsi que le port. Là encore je n’ai pas pu tester en détail cette fonctionnalité mais je vous garantie que je vais regarder de près.

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines

Ensuite, arrêtons nous -rapidement pour le moment malheureusement- sur la section SSO (Single Sign On : la possibilité de ne s’identifier qu’une fois pour toute avant de travailler sur différentes applications / interfaces). Je ne connais pas bien ce domaine dans sa mise en pratique mais si je comprends bien il suffit d’indiquer l’URL sur laquelle doit être envoyé l’utilisateur à la connexion / déconnexion si besoin est de l’identifier (ou l’inverse) puis d’indiquer la valeur à prendre en compte afin de le reconnaitre si ce dernier est déjà identifié.

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines SSO

Toujours dans la même section, nous trouvons plus bas les paramètres de restrictions, toujours lié au SSO :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines SSO restrictions

Au niveau des quotas nous trouvons également une évolution. Il est désormais possible de fixer des limites et un warning. En cas de dépassement du seuil défini, un ou plusieurs destinataires pourront alors être notifiés. Ainsi des mesures peuvent être prises sans attendre d’arriver à la saturation du quota puisque au moment de la saturation vous pourrez par exemple définir que le domaine ne peut plus envoyer et/ou recevoir de mails.

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines quotas

D’ailleurs à ce propos, j’ai oublié de vous montrer une petite astuce… si vous avez besoin d’un peu d’aide, et que l’aide de Zimbra n’est pas très parlante, sachez que l’interface comprends des petites informations bien utiles que l’on peut obtenir en passant la souris sur le texte puis en cliquant sur « Suite » :

Zimbra8beta Admin : Info bulle d'aide 1
Zimbra8beta Admin : Info bulle d'aide 2

Zimbra vous permet désormais de recevoir des rappels pour vos rendez vous du calendrier par SMS. Attention comme je vous l’ai indiqué plus haut, actuellement seul Bouygues Télécom apparaît dans la liste des opérateurs en France.

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines SMS

La création du domaine est imminente, il ne reste plus qu’à valider. Comme dit pour les listes de diffusions, je trouve un peu dommage de ne pas avoir à la fin de ce formulaire un récapitulatif de ce que nous venons d’indiquer.

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines, validation

Jetons maintenant un oeil sur un domaine nouvellement créé. Nous y trouvons un récapitulatif de notre domaine, avec toujours la même mise en page. Le menu de gauche à laissé sa place au menu du domaine avec ses différentes sections :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines, fiche

Sur la version Zimbra 7, lorsque l’on souhaite visualiser les quotas des comptes mails nous avons le droit à une page qui regroupe tous les comptes mails de l’infrastructure. Chez Web4all le Zimbra Open Source Edition héberge un peu plus de 6000 comptes mails et je peux vous dire qu’il vaut mieux ne jamais cliquer sur cette partie au risque d’attendre quelques minutes avant de récupérer la main sur votre interface d’administration.

La version 8 apporte là une belle nouveauté puisque nous pouvons désormais visualiser les comptes de manière limité à un unique domaine. L’avantage est double : cela limite le nombre de compte à afficher et cela permet de faire le point sur le domaine 🙂

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines, quota utilisateurs

Enfin, nous avons la possibilité de visualiser les éléments associés : comptes mails, listes de diffusion, alias et ressources :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines, comptes associés

Si vous souhaitez supprimer le domaine c’est très simple, un clic droit et « Supprimer » :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines, menu contextuel

Un autre avantage de Zimbra 8 ? Et bien sur les versions précédentes il n’était pas possible de supprimer un domaine si ce dernier n’était pas vide. Ainsi vous deviez préalablement supprimer les comptes mails, alias, listes de diffusions et ressources pour, enfin, pouvoir supprimer le domaine. Désormais il est possible de procéder à la suppression de manière récursive ! J’espère que cela sera également le cas via l’API REST qui actuellement nous oblige à d’abord supprimer les dépendances…

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des domaines, suppression récursives

Les serveurs

Pour gérer nos serveurs, toujours pareil, une liste et un menu accessible depuis le clic droit :

Zimbra8beta Admin : Gestion des serveurs

 Si l’on regarde du côté des paramètres du serveur, j’ai pu noter quelques différences avec la version 7. Nous retrouvons tout d’abord, dans les services activable le fameux VMware-HA que nous avions vu lors de l’installation :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, VMware-HA

 

Et là je vous avoue encore une fois ne pas connaître l’usage de cette partie, la gestion des IP sur le serveur, mais qui semble être différente de l’IP de base du serveur que nous avons utilisé lors de l’installation :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, Gestion des IP

Pour finir, il y a du nouveau du côté de la gestion du proxy. N’ayant pas encore réalisé d’installation multi-serveurs sur la version bêta je ne peux trop creuser ce sujet. Voilà ce qu’il vous est possible en terme de configuration si vous décidez d’activer le proxy :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, gestion du proxy 1

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, gestion du proxy 2

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, gestion du proxy 3

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, gestion du proxy 4

Global

Du côté de la configuration globale nous retrouvons des paramètres de gestion relative à l’authentification, comme nous avions pour le SSO lors de la gestion d’un domaine :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités globales, Gestion des restrictions

Puis sur la gestion proxy, nous retrouvons une configuration bien plus complète que sur la version 7 :

Zimbra8beta Admin : Nouvelles fonctionnalités des serveurs, Gestion des proxy

Outils et migration

La section Outils & Migration va regrouper les outils que VMware met à la disposition des administrateurs pour réaliser des packages MSI pour Outlook avec l’utilisation du MAPI, des outils de migration Exchange vers Zimbra, sans oublier le connecteur livrable au client final tel quel pour l’utilisation de MAPI sur son Outlook :
Zimbra8beta Admin : Outils et migrations, gestion des tools

Nous y trouvons également les fonctionnalités de recherches de mises à jour de Zimbra permettant d’être notifié en cas de mises à jours disponibles pour notre chère plate forme de messagerie. Une nouveauté du côté des mises à jour justement puisqu‘il est désormais possible de gérer les clients de messagerie afin de garder la main sur la publication des mises à jour des clients (tel que Zimbra Desktop je présume) :
Zimbra8beta Admin : Outils et migrations, gestion des clients

Recherches

Enfin, pour finir la recherche se voit modifiée puisque la mise en page n’a plus rien à voir avec la version 7. Cela impose de revoir la manière dont tout est présenté et la recherche n’y coupe pas :
Zimbra8beta Admin : Recherche

Voilà, c’est fini ! Je suis désolé car je sais que j’ai inévitablement oublié certains points, que d’autres points n’auront pas été assez creusé mais vu le nombre de modifications, d’ajouts de fonctionnalités il est dur de pouvoir tout traiter et ce, encore plus en un seul article !

Dans quelques jours nous vous proposerons de découvrir l’interface utilisateur qui, je vous l’annonce, a fait aussi peau neuve et se voit ainsi doter d’un nouveau skin.

Mais surtout l’interface est incroyablement plus rapide !

Encore un peu de force ? Je vous invite à lire :

aurelien.poncini

Conseil d'Administration

16 réponses à “Présentation de VMware Zimbra 8 (bêta) – Interface d’administration

    1. Avec plaisir.

      Je n’ai pas osé le relayer sur le forums ZimbraFr ne voulant pas que cela puisse être considéré comme de la pub’

      J’espère que cela pourra être utile à ceux qui n’ont pas eu le temps de s’installer une instance de test, ca permet de voir un peu même si je ne suis pas entré dans certaines parties qui sont intéressantes types le Click2call :/

  1. Je suis aussi en train de m’amuser un peu avec.
    C’est vrai que l’interface d’admin à été complètement repensée.
    Par contre le web mail je ne trouve pas de révolution, et pas forcément plus rapide.

    1. Ah, du côté du webmail moi je trouve (et d’autres personnes de l’équipe aussi) qu’il répond beaucoup plus vite.

      Il y a quand même des modifications côté Webmail comme le plein écran dès que tu créé un élément (mail par exemple), j’ai du mal :/ ou encore les filtres , le « Hors-bureau »…

  2. Super article, cela a du te prendre beaucoup de temps ! Quand j’aurais un serveur avec plusieurs Giga de ram je pourrais mettre Zimbra.

    Apparemment la version 8 n’est pas encore proposée en opensource, il faudra peut-être attendre qu’elle soit stable.

  3. Salut,

    Merci pour ta description très détaillée.

    Pour information, les groupes dynamiques sont très utiles : Ils permettent de créer une liste de diffusion donc les membres seraient calculés à partir d’une requête LDAP.

    Cela permet, par exemple, de créer une liste de diffusion « tous » avec toutes les adresses mail de ta société par exemple.

    http://publib.boulder.ibm.com/infocenter/iseries/v5r3/index.jsp?topic=%2Frzahy%2Frzahydynamicgp.htm

  4. Encore une chose, définir le propriétaire d’une liste de diffusion permet aux utilisateurs définis comme propriétaire de modifier les membres de la liste depuis l’interface utilisateur (contacts, liste de diffusion).

  5. Bonjour, j’aimerais savoir s’il y a possibilité de limiter certains utilisateur à échanger des emails vers d’autres domaines c.à.d ils ne peuvent ni recevoir ni envoyer sauf depuis et vers le domaine local, et merci d’avance.

      1. Bonjour, merci pour votre réponse, en fait j’ai un serveur locale sous zimbra 8, et il est accessible depuis le net, et j’aimerais limiter certains utilisateurs à notre domaine local.

Répondre à starlette Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *