Web4all… c’est terminé.

Bonjour à toutes et à tous,

fin janvier nous vous avons contacté afin de recueillir vos avis au sujet de la « gestion du non-futur » de Web4all puis nous avons contacté les adhérents en février pour leur soumettre au vote une pré-dissolution de l’association dans le cadre d’une Assemblée Générale Extraordinaire.

Commençons par reprendre les explications au sujet de cette pré-dissolution…

Deux membres de l’équipe de Web4all ont annoncés aux membres du Conseil d’Administration de Web4all qu’ils allaient quitter la structure Web4all, ceci de manière anticipée afin de pouvoir étudier tous les scénarios possibles et ne pas laisser le reste de l’équipe et les clients dans l’embarras.

Ont fait part de leur souhait de quitter Web4all :

  • Aurélien PONCINI, Président fondateur de Web4all (moi donc) ;
  • Benoit GEORGELIN, administrateur système, membre du Conseil d’Administration de Web4all depuis 2010 ;

Nous sommes tous deux très attachés à Web4all et aurions aimé pouvoir transformer Web4all en société, nous consacrer pleinement à notre passion, celle qui a porté Web4all à son rang de premier hébergeur associatif français. Cependant la loi n’autorise pas de transformer une association loi 1901 en société commerciale (et c’est tout à fait normal).

Nous avons donc décidé de créer une société, totalement nouvelle, qui vient (enfin !) d’être enregistrée au greffe du tribunal de commerce de Paris, la dénomination commerciale est yulPa

Devant cette annonce de départ, les autres membres de l’équipe ont annoncés qu’ils ne continueraient pas l’aventure Web4all. Soyons réaliste, nous sommes déjà fortement en difficulté avec une équipe de 7 personnes, alors deux départs qui plus est, les plus anciens de l’équipe auraient été très difficilement gérable, pour ne pas dire impossible, pour le reste de l’équipe.

La situation est la suivante : si Aurélien et Benoit quittent Web4all et que dans le même temps le reste de l’équipe arrête aussi, il n’y a plus personne pour gérer la technique et le Conseil d’Administration se retrouve sans membre. Il s’agirait alors d’une dissolution de fait, Web4all arrêterait ses activités et les clients n’auraient plus qu’à partir vers un autre hébergeur, perdant ainsi les sommes déjà payées auprès de Web4all.

Aurélien et Benoit ont alors proposé, dans le cas ou personne ne souhaiterait reprendre les activités de Web4all, d’accueillir la clientèle actuelle de Web4all sans impact technique ou financier.

Une discussion a eu lieu sur les forums, mal compris par certains qui voyaient cela comme une reprise de Web4all par yulPa, ce qui n’est pas le cas puisque les structures n’ont aucun lien. Je comprends que certains prennent les choses ainsi car ils considèrent que yulPa va hériter du fruit du travail de Web4all…

C’est pour cette première raison que nous avons décidé dès 2016 de renoncer à la dénomination commerciale Web4all pour qu’il soit clair que yulPa n’est pas la continuité de Web4all (plus clairement : ce n’est pas Web4all SAS).

Nous avons pris en compte les remarques de chacun puis avons proposé en Assemblée Générale Extraordinaire à qui le souhaitait de candidater pour reprendre les activités. Aucun candidat ne s’est présenté à nous. 

Il était dans le même temps demandé aux adhérents si ils acceptaient que yulPa reprenne la clientèle de Web4all avant dissolution afin de pouvoir gérer cette transition au mieux. Et ce en insistant sur le fait qu’il n’y aurait aucun impact financier pour les clients de Web4all.

Il est également à prendre en compte que en cas de refus et sans vouloir faire peur ou faire pression que nous aurions abouti à une situation où Web4all entamerait une procédure de dissolution sans que yulPa ne reprenne la clientèle, laissant comme indiqué précédemment, les clients dans l’embarra…

J’insiste là dessus, car les personnes nous reprochant « de nous approprier le fruit de Web4all » sont celles qui nous ont annoncé qu’il aurait été inadmissible que yulPa ne reprenne pas les clients de Web4all sans compensation financière.

Il a été demandé pourquoi nous ne pas créer une SCOP avec la participation des adhérents et clients de Web4all. Nous, moi-même et Benoît, ne voyons pas yulPa comme la continuité de Web4all mais comme une nouvelle aventure indépendante. Rien ne justifiait en conséquence d’y associer les adhérents.

Précisons que les membres de l’équipe ont été associés à toutes les discussions depuis des mois.

Au cours de cette assemblée générale extraordinaire nous avons eu :

  • 203 adhérents conviés à participer
  • 103 adhérents qui ont votés

Il a été validé à 92.3 % des suffrages exprimés par les adhérents que la société yulPa pouvait reprendre la clientèle de Web4all, sans attendre la dissolution. 

Le résultat détaillé est en fin d’article.

Nous avons pris en compte toutes les remarques de l’AGE ainsi que celles issues des discussions sur les forums. Peu de personnes se sont opposées à ce projet mais certains propos nous ont poussés à faire quelques changements.

Le nom de domaine sera utilisé pour effectuer des redirections et guider les clients existants migrant de Web4all à yulPa… et c’est tout. Cela signifie que le blog que vous lisez actuellement, les forums, le site… quasiment tout, seront abandonnés. C’est pourquoi nous pouvons réellement parler de la fin de Web4all.

Nous aurions vraiment voulu continuer l’aventure sous la bannière Web4all. Certains clients nous ayant menacé de représailles juridiques, nous ne préférons prendre aucun risque. Il est dommage que certains préfèrent ainsi voir la fin de Web4all plutôt qu’une continuité de l’activité. Voulant nous obliger à tirer un trait sur onze années de travail et abandonner la communauté qui s’était formée…

En revanche nous utiliserons le logo et le nom de Web4all pour faire perdurer l’histoire de Web4all sur des pages dédiées à cela.

Concrètement à compter d’aujourd’hui un message sur le manager indique aux utilisateurs le changement d’entité qui est prévu. Dans les jours qui viennent il sera indiqué qu’il est fortement déconseillé d’utiliser un autre moyen de paiement que le paiement en ligne. Les virements et chèques réceptionnés après le premier avril ne seront pas traités.

Le 1er avril 2017 :

  • le manager Web4all passera en lecture seule, permettant uniquement d’accéder à vos factures si vous aviez besoin d’en récupérer ;
  • tous les clients et utilisateurs ayant au moins un service actif seront exportés du manager Web4all pour être importés sur l’infrastructure de yulPa :
    • SAUF les clients qui s’y opposeront explicitement, voir plus bas ;
    • les clients ayant des services suspendus NE SERONT PAS transférés car non actifs ;
    • les commandes non réglées avant le 31 mars ne pourront pas être traitées ;
    • les domaines en cours de transferts seront affichés comme ACTIFS afin que la facture puisse être éditée par Web4all ;
  • les forums de Web4all passeront en lecture seule avec accès réservés uniquement aux adhérents ;
  • les documentations ne seront, en grande partie, pas reprises ;
  • tout le reste disparaîtra au moment de la dissolution de Web4all en fin d’année 2017 au plus tard.

Ce qui signifie que yulPa :

  • va négocier la reprise des contrats de Web4all afin que Web4all n’ait pas de pénalité sur les ruptures de contrats en cours ;
  • va accueillir les clients de Web4all gratuitement en reprenant les dates d’échéances que Web4all indique sur le manager actuel ;
  • compte conserver les mêmes offres d’hébergements que celles de Web4all, il n’est pas prévu pour le moment de les modifier ;
  • compte conserver les mêmes tarifs d’hébergements que Web4all, il n’est pas prévu pour le moment de les modifier ;
  • prends les mêmes engagements que Web4all au sujet de la vie privée, de la conservation et de la non transmission des données à des tiers mais également sur le fait d’héberger uniquement les données en France (sauf indication contraire acceptée explicitement par le client en ce qui concerne la localisation des données) ;
  • s’engage à conserver les données techniques de Web4all afin de les fournir aux autorités en cas de réquisition après bascule des services, tant que Web4all n’aura pas été officiellement dissout.

Il ne sera donc pas demandé la moindre participation financière aux clients de Web4all pour cette migration et aucune action ne sera nécessaire. La migration sera intégralement prise en charge par les équipes de Web4all et yulPa.

Concernant l’esprit de yulPa… yulPa est porté par les mêmes personnes que Web4all, une grande partie de l’équipe de Web4all (peut-être toute l’équipe) va se lancer dans cette nouvelle aventure alors il n’y a pas de raison que chacun d’entre vous n’y trouve sa place 😉


Si vous souhaitez vous opposer à ce que vos données soient transférées à la SAS YULPA au 1er avril 2017, vous devez vous connecter sur le manager de Web4all AVANT le 1er avril 2017 00h00 puis pour chacun des services que vous ne souhaitez pas voir migré, aller sur la fiche du service en question et cliquer sur Résilier par anticipation. Cela aura pour conséquence de supprimer le service dès le lendemain et le service ne sera alors pas migré au 1er avril.

Une fois le 1er avril passé, il sera impossible d’annuler la migration. En effet la SAS YULPA aura l’obligation légale de conserver un an toutes les données liés à ses clients, mêmes si ces derniers ne l’auront été que quelques heures, cela inclut les données personnelles et les données techniques (logs des serveurs web notamment). 


Résultats AGE

Acceptez vous que la SAS yulPa reprenne les clients de Web4all ?  les clients seront consultés et pourront s’opposer individuellement au transfert de leur comptes et données ; aucune participation financière ne sera demandée aux clients ; les dates d’échéances seront conservées sur l’ensemble des services ; seuls les clients ayant au moins un service actif seraient importés, aucune donnée liée à des comptes inactifs ne serait importée ; les données resteraient sur des serveurs en France, et aucune action technique ne serait nécessaire pour les clients. Aucune interruption de service à prévoir. 
Réponse Décompte Pourcentage
OUI, je suis d’accord avec cette proposition (OUI) 95 92.23%
Je ne me prononce pas (NSPP) 7 6.80%
NON, je ne suis pas d’accord avec cette proposition (NON) 1 0.97%

 

Acceptez vous que la SAS yulPa puisse reprendre à son actif certaines données de l’association Web4all : forums de discussions avec leurs contenu afin de conserver l’historique des participations ; documentations ; toutes applications permettant d’améliorer le service utilisateur (portail de travaux avec historique, données de supervision) mais en aucun cas de données personnelle (voir question 1).
Réponse Décompte Pourcentage
OUI, je suis d’accord avec cette proposition (OUI) 94 91.26%
Je ne me prononce pas (NSPP) 7 6.80%
NON, je ne suis pas d’accord avec cette proposition (NON) 2 1.94%

 

Acceptez vous que la SAS yulPa : puisse faire usage du nom commercial « WEB4ALL » puisse faire usage du nom de domaine web4all.fr puisse via l’usage de la marque, du nom commercial et du nom de domaine afin de faire en sorte de préserver les liens (URL) existantes (en fonction de la question 2) mais également lancer des nouveaux services sous la marque WEB4ALL tel que du soutien à des projets libres, à des associations…
Réponse Décompte Pourcentage
OUI, je suis d’accord avec cette proposition (OUI) 92 89.32%
Je ne me prononce pas (NSPP) 4 3.88%
NON, je ne suis pas d’accord avec cette proposition (NON) 7 6.80%

aurelien.poncini

Conseil d'Administration

40 réponses à “Web4all… c’est terminé.

  1. Bonjour,
    du moment que le service a la même qualité et que le support humain reste identique, ça me va.
    J’ai eu chaud en lisant le texte. J’avais fais venir plusieurs personne chez vous…
    Longue vie à yulPa.

  2. Je suis un peu triste de voir disparaître une association, mais je comprends tout à fait les enjeux et les difficultés qu’il y avait à continuer ainsi. Dommage pour la scoop, mais tant que vous garderez l’esprit qui vous anime, je serais un fidèle client de Yulpa… Bonne chance pour ces nouveaux projets…..

  3. Soit fait !

    Onze années d’un excellent travail réalisé par l’équipe de Web4all. Encore merci.

    Je reste fidèle et vous souhaite bonne chance dans la structure yulPa.
    Longue vie à cette nouvelle société.

    Bien cordialement,

    Patrice

  4. Bien dommage ….
    c’est connu , crée une association pour ce crée une trésorerie et éviter de payé les taxes d’une entreprise , ça ce fait de plus en plus sur le web : ) Maintenant que vous avez pu créée des services dans la limite de la légalité , vous vous mettez en société avec un portefeuille client de Web4all, c’est connu comme stratégie .
    Mais bien dommage pour les associations qui veulent éviter les hébergeurs et leurs coût , maintenant nous allons voir si le service et le même en tant que société ou vous avez des frais les prix ne seront pas les mêmes .

    On verra cela dans quelques temps , bien dommage en tout cas 🙂

    Bonne continuation ,

    1. Vous êtes sérieux quand vous dites cela ?

      Web4all a été créé il y a 11 ans, on ne parle pas d’une structure créé il y a deux ans pour comme vous le dites profitez d’un système.

      De plus, quand vous dites à la limite de la légalité vous pouvez développer ? Web4all paye depuis le début l’impôt sur les sociétés, reverse la TVA et au début nous payions la taxe pro avant qu’elle ne disparaisse. Où étions nous hors la loi ?

      PS : se créer une trésorerie ? yulPa ne reprends pas 1 centime de la trésorerie de Web4all donc avant d’avancer de telle chose il serait bien de savoir de quoi vous parlez.

      1. Eh ! Man!
        Ne te prend pas la tête : vue l’orthographe et le pseudo, c’est un gamin boutonneux qui fait sa crise 😉
        Bon courage pour la suite…

        1. Désolez , je suis scientifique , les maths c’est plus valorisant que un simple littéraire … Bien plus compliqué d’avoir un bac S q’un bac L 😉 je pense que c’est ton cas ou encore le brevet des collèges …

      2. Web4all a été créé il y a 11 ans, on ne parle pas d’une structure créé il y a deux ans pour comme vous le dites profitez d’un système

        > Et alors 11 ans ou 2 ans ? quelle rapport avec votre association le résultat est le même …

        De plus, quand vous dites à la limite de la légalité vous pouvez développer ?
        Une association de loi 1901 ne peut proposé des services payant , mais faire payé des adhérents et non des clients , vous ne devez en aucun cas faire de la publicité à issue d’une société qui elle paye des charges et des taxes bien plus que votre pauvre taxe pro.., alors arrêtez de pleurer aumône !

        Renseignez vous avant : http://www.associations.gouv.fr/626-association-loi-1901.html
        On en peut fournir des services payant , c’est illégale ,un seule courrier au préfet et stop net associations .

        PS : se créer une trésorerie ?
        => Ou vont les serveurs qui sont chez Web4all ? un contrôle fiscale ? .

        yulPa ne reprends pas 1 centime de la trésorerie de Web4all donc avant d’avancer de telle chose il serait bien de savoir de quoi vous parlez.

        => Je sais très bien de quoi je parle vous ne travaillez pas pour la gloire ? à croire vos dire , vous êtes le bon dieu sans confession …

        La vous avez une sociétés , vous avez mis dans le capital de la SAS les serveurs payé par Web4all : )
        Hein ? O_o

        Pff pitoyable

        1. Même si le ton est un peu agressif, il y a un fond de vérité ou tout du moins des vrai questions soulever ici.

          Que j’aimerai compléter :
          Que va devenir le matériel de l’association qui a été payé via une campagne de crowd funding ?
          Que vont devenir les 5 autres personnes qui travailler comme bénévoles dans cette association ?
          Pourquoi de pas avoir transformer l’association en SCOP ou SCIC a but non lucratif ? (je précise qu’être a but non lucratif ne veut pas dire ne pas se verser un salaire)

          A titre personnel, la principale valeur ajouté de web4all était son statut associatif à but non lucratif, maintenant je ne voit pas ce qui vous différencie d’un OVH ou d’un gandi ?

          1. Bonjour,
            il n’y a aucun fond de vérité sur ce qui est dit et au contraire il est même avancé des mensonges sur la question de la légalité.

            Web4all n’a aucun serveur, les serveurs sont en leasing et yulPa va reprendre les contrats de leasing en cours.

            La campagne de dons en 2013 avait pour unique vocation, comme indiqué aux clients à l’époque de financer les deux mois où il fallait payer en double les locations OVH & autre, et les leasing.

            Pour les autres bénévoles comme indiqués ils vont participer au projet yulPa en fonction du temps qu’ils pourront y consacrer vu qu’ils ont une activité pro.

            Pour la SCOP, j’ai déjà passé beaucoup de temps à répondre à cela sur les forums et cet article aussi en parle. Comme indiqué dans l’article :
            « Il a été demandé pourquoi nous ne pas créer une SCOP avec la participation des adhérents et clients de Web4all. Nous, moi-même et Benoît, ne voyons pas yulPa comme la continuité de Web4all mais comme une nouvelle aventure indépendante. Rien ne justifiait en conséquence d’y associer les adhérents. »

            Le projet que nous montons avec Benoit est notre projet et le concept de SCOP ne nous intéresse pas du tout. Le concept de SCOP est intéressant quand tout le personnel est actionnaire, mais dans notre cas c’est quoi ? Les clients les actionnaires ? Et pour quel motif ?

            Pour finir je le répète mais on ne pars avec Web4all, il faut bien comprendre que nous avons fais un appel à candidature et que personne ne s’est présenté pour reprendre Web4all. Donc c’était soit on reprenais les clients soit on laissais tout en plan. Mais par moment je me dis que certains n’ont vraiment pas compris qu’on aurait pu partir début janvier et vous dire débrouillez vous sans nous… Perso depuis 2 mois je ne travaille que pour Web4all et bénévolement, pour assurer cette reprise. J’aurais pu depuis deux mois travailler pour yulPa…

            Si la seule chose qui pour vous différencie des entités est le statut légal et non des valeurs qu’elles peuvent porter ou une qualité de service alors je ne vois pas quoi vous répondre. Pour ma part le statut juridique d’une entité ne révèle rien de son fonctionnement réel.

            1. Bonjour Aurélien, cette réponse est très bien je trouve. Bravo pour ta retenue fasse à un interlocuteur plus véhément. Enfin bravo pour ton sérieux et la transition que tu effectues.
              NH

  5. Bonjour,

    J’ai découvert l’hébergement Web4all il y a quelques années. Etant très satisfait des compétences et de la qualité de service, j’ai aussi motivé plusieurs personnes à venir souscrire des offres (pro comme particuliers).

    Après avoir lu entièrement cette info qui est à l’image de Web4all, explicite et objective, je serai heureux de poursuivre votre aventure avec Yulpa. C’est d’abord l’éthique du « Libre » et du respect de la vie privée qui avait motivé mon inscription sur Web4all (et non le côté associatif) donc le passage à une forme juridique différente m’importe peu du moment que les idées restent les mêmes.

    J’aurai bien entendu, comme beaucoup d’entre nous je pense, des questions d’ordre technique mais vous ferez sûrement une info générale en temps voulu.

    Vivement donc le 2 Avril … parce que le 1er me pique un peu les yeux … c’est pas une blague au moins ? Si c’est le cas, elle n’est pas drôle (^^).

    Cordialement,
    Emmanuel

  6. Savoir que yulPa ouvre un 1er avril, je ne peux m’empêcher de penser à un canular… Malheureusement, étant habitué au sérieux de l’équipe W4A, je dois pourtant me résigner à y croire. Jusque là, j’étais plutôt satisfait des services de Web4All et j’aimais beaucoup le fait de faire appel à une association, ça me changeait des grosses entreprises habituelles plus froides, limite déshumanisées.

    Personnellement je connais assez bien le milieu associatif (1901), mais également la direction d’entreprise (SARL), aussi je suis bien placé pour savoir et comprendre combien c’est difficile pour les bonnes volontés de porter un projet et de s’en sortir avec cette législation française abusive qui nous étouffe, nous bloque, nous met au pied du mur, et nous extorque toujours plus.

    Bref, tout ça pour dire qu’il faut absolument soutenir le peu de personnes courageuses qui trouvent encore la volonté de se battre et de trouver des solutions pour s’en sortir et satisfaire sa clientèle, aussi, tant que l’équipe Web4All sera présente, peu importe le nom ou le statut qu’elle arborera dans les jours à venir, je souhaite continuer de la suivre en tant que client et j’accepterais cette migration vers yulPa avec confiance.

    Bonne continuation à vous !

  7. Bonjour et félicitations encore à toute l’équipe de Web4All pour son travail, ses compétences et sa réactivité.
    Je ne doute pas un seul instant que la reprise descontrats de Web4All par YulPa, gérée par les fondateurs de Web4All continuera à fournir des prestations de qualité dans un cadre qui ne sera plus associatif, mais commercial, ce qui me parait de toutes façon inéluctable
    Bon démarrage à l’équipe de YulPa !

  8. Bonjour,
    Je suis un particulier venu chez Web4All pour son éthique, son respect de la vie privée et la qualité de sa prestation associative. Je suis conscient de l’ampleur du navire et comprends très bien ce qui vous motive à changer la forme. En lisant votre courriel j’avoue que je n’étais pas certain de l’issue (vous savez entretenir le suspens 😉 et j’ai bien senti les tentions qu’il a pu y avoir au cours des différentes décisions. Je regrette comme d’autre que Web4All ne soit plus et que la préférence n’ai pas été donnée à une Scop. Je souhaite à toute l’équipe de pouvoir poursuivre cette aventure dans le même état d’esprit et que ce nouveau départ soit l’opportunité d’un mieux être pour chacun au sein de cette nouvelle structure. J’espère que les conséquences pour l’utilisateur de base seront limitées y compris sur le long terme. Bienvenue à YulPa!
    Bien cordialement,
    Laurent

  9. Il est vrai qu’à la lecture du titre, j’ai ressenti une petite crispation … dissipée après pris connaissance de tout l’article.
    Un peu comme tout le monde, je souhaite que les prestations, dans leur définition technique ne changent pas.
    Après il me reste à souhaiter bon vent à la Yulpa dont il faudrait peut être m’expliquer la signification car c’est un peu ésotérique pour moi.

    Cordialement.

    Jean-Marc

  10. Bonjour,
    J’avoue avoir eu un petit coup de chaud quand j’ai reçu votre mail parce que j’ai enfin trouvé un hébergeur de qualité le jour ou j’ai rejoins Web4All et que je n’ai pas la moindre envie d’aller voir ailleurs !
    Le côté associatif me plaisait au départ et la qualité du service m’a fait rester, c’est donc volontiers que je poursuivrai l’aventure chez YulPa 🙂

  11. Bonjour à tous,
    Le ciel est bien bas en Normandie cet a-m, et j’avais un peu l’impression qu’il voulait me tomber sur la tête en lisant mon courrier. Je ne fus (ni ne suis) un membre bien actif, mais le cœur y fut toujours car je n’étais pas venu chez vous par hasard. Je vous suis bien évidemment chez YulPa au nom exotique, tant par conviction que par solidarité. Je trouve magnifique que vous ayez tenu Web4All si longtemps et dans de pareilles conditions de travail : l’association n’aura pas à rougir de sa fin. Alors que vive YulPa !
    Bien amicalement à tous,
    Eric

  12. Bonsoir,
    Ça fait maintenant dix ans que je suis cliente chez vous. Pas une grosse cliente mais cliente quand même 😉
    Cherchant toujours le meilleur tarif (comprendre le moins cher du marché), j’ai essayé pas mal d’hébergeurs et je peux aujourd’hui dire qu’à tarif égal, la qualité n’est pas du tout la même.
    Durant ces dix années, je peux dire que j’ai toujours été impressionnée par le professionnalisme et l’investissement personnel des membres de l’équipe de Web4all. C’est ce que j’appelle travailler dans la joie et la bonne humeur même si ça n’est pas toujours facile. Du côté client, on ne le voit pas, on en le ressent pas. Je mets également un point d’honneur à la communication ; on n’est, à ma connaissance, jamais laissé sans infos quand il se passe quelque chose d’important qui pourrait impacter nos sites (c’est pas forcément le cas chez d’autres hébergeurs). Je dis juste BRAVO ! Ça va peut-être faire un petit pincement au coeur de ne plus voir Web4all (moins que le créateur et son équipe j’imagine) mais longue vie à yulPa !
    Et quand je lis certains messages… je trouve ça désolant.
    Bienvenue à yulPa donc !
    ^_^

  13. Hello

    Passer d’Association à Société Commerciale…
    De grands fleurons français ont fait de même : La Fnac et le Club Méditerranée par exemple !

    Je vous souhaite une bonne continuation. Et j’espère que cette transition sera douce.
    Car rien n’est simple ici…

    Je trouve aussi desolant certains commentaires, mais bon, il faut de tout pour faire un monde.

  14. Merci pour cette information. Je vous souhaite le meilleur 🙂
    Par contre, j’ai une question :
    J’utilise les noms de domaine gratuits de Web4all pour mes adresses emails personnelles et pour un blog. Est-ce que ces noms seront également migrés, ou est-ce que je dois dès à présent chercher une solution alternative ? (web4me.fr et cmoi.cc)

  15. Bonjour Aurélien,
    Tant que l équipe a cette même envie et cette grande passion, PressMyWeb (et les personnes que nous vous avons ramené) vous suivront dans cette nouvelle aventure.
    A bientôt et bon courage
    Stephanie

  16. Salut à tous,
    Pas eu le temps de suivre votre actualité
    Je fais parti des tous premiers « clients/utilisateurs » W4A et je suis ravi pour vous si vous convertissez tout ça en société et si ça peut vous faire vivre !

  17. Bonjour,
    comme ont dit certains, ce qui m’avait séduit dans l’offre web4all, c’était l’éthique, l’esprit non-mercantil. Mon site étant celui d’une association, je trouvai bien qu’il soit hébergé par une association. La boucle était bouclée.
    Par la suite, web4all s’est révélé très professionnel et l’accès au site de notre association était de meilleur qualité qu’auparavant. La réponse au peu de tickets que j’ai eu, a toujours été très rapide et pertinente.
    Quelle qu’en soit la raison, le « passage » d’une structure associative vers une structure commerciale est dommage. Je comprends très bien, qu’une association a besoin de bonne volonté pour faire tourner une grosse machine comme web4all, et que parfois ces bonnes volontés ont d’autres projets. Il faut bien gagner sa vie, et toute peine méritant salaire…
    De plus j’ai l’impression que le « transfert » s’est organisé selon une moralité et des principes que je soutiens.
    Pour ma part, l’aventure ne s’arretera pas et je passerai chez YulPa.
    J’aimais bien le nom de web4all. C’était parlant. Dommage qu’il ne puisse être repris. Que veut dire YulPa?
    Bon courage pour la suite et merci pour l’énergie et le temps donné à web4all.

    1. Bonjour,
      YUL = Code aéroport de Montreal, ville où réside Benoit, associé fondateur de yulPa
      PA = Paris, ville où je réside.

      😉

  18. Bonjour à tous,

    Tout d’abord, un immense merci – MERCI ! – à l’équipe web4all, pour avoir proposé un hébergement associatif et professionnel de très très grande qualité.

    Comme beaucoup je n’étais pas venu chez web4all par hasard. J’avais choisi un hébergeur associatif, porteur de l’intérêt collectif de ses adhérents (et clients) et d’un modèle moins mercantile. Je suis donc extrêmement déçu par l’arrêt de cette structure et je remercie yulpa de reprendre les services en cours sans incidence financière (et espérons sans incidence technique).

    Pour mémoire, quelques principes dans le fonctionnement d’une association : l’objet est dans l’intérêt des membres et adhérents et ne peut être commercial, les bénéfices ou pertes restent dans l’association, chaque personne a une voix dans les décisions d’assemblée générale, quelque soit son engagement par ailleurs.

    La volonté de créer une société commerciale pure et dure relève d’un tout autre projet et de valeurs totalement différentes : actionnariat, libre choix de la répartition des bénéfices (réinvestissement dans l’entreprise, rémunération de l’actionnariat, …), décision selon des status, le pus souvent en fonction du volume d’actions détenues par l’actionnaire, principe du profit au coeur du projet.

    Comme suggéré par plusieurs intervenants, les sociétés commerciales de type coopératives (SCOP ET SCIC – société coopérative d’intérêt collectif ) sont fondées sur des valeurs de l’économie sociale, avec la personne au coeur du projet, association des acteurs (actionnaires, salariés, parfois les clients, fournisseurs et institutionnels) au projet de la structure, une voix par personne quelque soit le nombre d’action détenues, et une part minimale de réinvestissement des bénéfices. La scop est le modèle de société commerciale qui fait pendant au modèle associatif dans le non commercial.

    Tout ça pour redire ma déception, d’une part devant l’arrêt d’un modèle d’économie sociale de l’hébergement web de très grande qualité, et devant l’argument que yulpa étant une entité nouvelle, « rien ne justifiait en conséquence d’y associer les adhérents ». Ce qui est vrai, mais c’est surtout, en sous texte, porteur d’un sens de la pure économie de capitaux dans laquelle ce nouveau projet s’inscrit.

    En tout cas, merci pour cette aventure associative, merci pour assurer la continuité du service, et bonne chance à yulpa.

  19. Bonjour à tous,

    Désolé pour la question et plus encore si vous y avez déjà répondu mais, dans ce que j’ai lu, je n’ai pas trouvé de réponse.
    En cas de refus de migration au 01 avril, est-ce qu’il y a remboursement des sommes encore engagées ?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    1. Bonjour,
      la question « ne se pose pas » en fait puisque Web4all arrête ses activités, cela revient donc à une liquidation donc non il n’y a pas de remboursement.

      C’est pour justement éviter que les clients de Web4all, face a une liquidation perdent ce qu’ils ont payés que nous avons décidé que yulPa reprenait gratuitement la clientèle de Web4all.

  20. Merci pour la réponse.
    Je l’avais compris comme ça mais c’est toujours plus clair en le disant.
    Bonne suite en tout cas.

  21. Bonjour,

    Merci à Aurélien et à toute l’équipe de Web4all pour ce que vous avez réussi à faire durant ces 11 ans. Vous avez permis à des personnes comme moi de développer des sites associatifs et familiaux, car avec les ovh et compagnie, c’était du chinois !

    Bonne continuation de l’aventure avec Yulpa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *